Les collections
en réserve
Herbier contemporain
Accueil > collection botanique
Le Fond récent
Herbier Escoffier
Mme Escoffier était la fille du Dr Guérin, directeur du Jardin Botanique d'Avignon de 1807 à 1809. Naturaliste amateur, elle résidait à Visan (Vaucluse).
Cet herbier est assez mal déterminé. Il contient 3.200 échantillons environ. Les récoltes sont rarement datées ; celles qui le sont s'échelonnent de 1845 à 1892.
Principal intérêt : il contient de nombreux échantillons récoltés et donnés par John Stuart Mill et qui proviennent d'Angleterre, Belgique, Allemagne, Autriche, Suisse, France, Espagne, Portugal, Italie, Grèce, Turquie, Algérie etc. Ces spécimens sont généralement bien déterminés et en bon état.
Il faut signaler également toute une série de plantes exotiques cultivées dans un jardin de Visan et obtenues vraisemblablement à partir de graines du jardin Botanique d'Avignon.
L'herbier Escoffier a été intégré à «l'Herbier Général» du Musée Requien. Catalogue.
Herbier Deydier
Marc Deydier (1845-1920) était notaire à Cucuron (Vaucluse). Surtout géologue et archéologue, il a légué au Musée Requien une importante collection de Paléontologie. En 1903, en compagnie des préhistoriens Anfos Martin, Albert Moirenc, Yvan Pranishnikoff et le Dr. Paul Raymond, lors des fouilles de la Baume Croupatière ou grotte Saint-Gervais à Bonnieux (Vaucluse), il conçoit l'idée de former un groupement scientifique pour les «palethnologues» français. Cette idée se concrétise en janvier 1904 avec la création de la Société préhistorique de France, devenue depuis lors la Société préhistorique française.
Les récoltes botaniques de Marc Deydier se situent en 1882 et 1883. Ce petit herbier (environ 200 échantillons) contient surtout des plantes du mont Luberon (Vaucluse) et n'offre qu'un faible intérêt, si ce n'est historique. Cette série a été intégrée à « l'Herbier Général » du Musée Requien. Catalogue.
Herbier Van Houcke
Van Houcke était inspecteur de l'administration des « Eaux et Forêts » à Sisteron (Basses-Alpes). Nous ne possédons pas d'autre renseignement sur lui. Son herbier a été donné au Muséum Requien par Mme Constantini, née Van Houcke, de Sisteron, le 13 août 1932.
Cet herbier, constitué de 46 liasses soit environ 6000 échantillons, dont la moitié sans provenance, n'offre pas un très grand intérêt.
Herbier Fructus
Xavier Fructus était Pharmacien à Avignon. Botaniste amateur, il était membre de la Société d'Étude des Sciences Naturelles de Vaucluse jusqu'en 1939.
Cet herbier est constitué de 9 liasses = environ 1.000 échantillons de provenance locale.
Herbier Gimet
F.S. Gimet était Juge de Paix à Aix-les-Bains (Savoie). Il est mort à Châteauneuf-de-Gadagne (Vaucluse) vers 1940 ou 1941. Botaniste amateur il était membre de la Société d'Étude des Sciences Naturelles de Vaucluse.
Cet herbier est constitué de 67 liasses = environ 12700 échantillons ; il s'agit principalement de plantes des Alpes. Cet herbier est bien présenté et les étiquettes détaillées.
Destiné à être incorporé à « l'Herbier Général » du Musée Requien.
Herbier Joessel
Hervé Joessel, licencié ès Sciences, était directeur du Service de Phytopathologie à la Station d'Agronomie d'Avignon. Il a été membre de la Société d'Étude des Sciences Naturelles de Vaucluse jusqu'en 1942. Il serait décédé vers 1944. C'était un botaniste et un phytopathologiste professionnel.
Cet herbier comprend 46 liasses = environ 7.400 échantillons provenant de toute la France, surtout des régions méridionales. Bien présenté, bien conservé. Les déterminations sont généralement excellentes ; les étiquettes sont précises et détaillées. Catalogue manuscrit.
Herbier Veilex
Jacques Veilex, né à Avignon vers 1940, est un botaniste professionnel contemporain. Il a travaillé à l'élaboration de la Flore du Maroc et également à la Faculté des Sciences de Marseille.
Son herbier d'une très bonne tenue scientifique. Il comprend environ 2200 échantillons, dont certains récoltés par C. Sauvage, spécialiste de la flore Nord-Africaine. On y trouve des plantes du Midi de la France et de l'Afrique du Nord. Les récoltes s'échelonnent de 1952 à 1967. Il est intégré à «l'Herbier Général» du Musée Requien. Catalogue.
Herbier Germand
Léon Germand fut l'un des conservateur du Muséum Requien. Son herbier, riche de 330 liasses, contient des plantes du Sud-Est de la France (environ 80.000 spécimens). Son inventaire est en cours.
Herbier Coue
Cet herbier de 8 liasses a été réalisé par l'épouse d'Emile Coué (1857-1926), pharmacien et psychothérapeute, rendu célèbre par sa technique de psychothérapie (méthode Coué). Les spécimens sont classés par famille et pourvus d'étiquettes détaillées. Ce don récent, d'intérêt historique, est en cours d'inventaire.
Herbier Médical
du XVIIème siècle
«Commencé à Lyon le deuxième janvier 1752 et fini à Lyon ce 20 mars 1752, par frère Jean-Pierre Naudinat». Grand in-folio (34x43 cm) de 154 feuilles, présentant 615 spécimens de plantes séchées dans un excellent état général de conservation. Les plantes (en général 4 par page, parfois 5) sont fixées par de charmantes étiquettes décorées imprimées ou manuscrites dont le nom français de la plante. Très fort volume relié en vélin de l'époque.
Herbier des plantes marines du Finistère
Réalisé en 1826 par le Colonel Dudresnay, de Saint-Pol-de-Léon et offert à la Comtesse de Castelanne, préfète du Finistère. C'est un herbier d'agrément assimilable à un objet des cabinets de curiosité. Il contient 40 superbes planches (3 hydrozoaires et 37 algues). Parmi les taxons présentés figure le genre Dudresnaya, dédié par l'algologue T. Bonnemaison en 1822 «a benemerito milite Dudresnay...».
Herbier Général
du Musée Requien
Cet herbier a été constitué par la réunion des herbiers Escoffier, Deydier, Veilex, des Exsiccati Billot et Schultz (XIXème siècle) et des échanges effectués avec la «Société pour l'échange des plantes vasculaires, de l'Europe occidentale et du bassin méditerranéen» (Exs. P. Auquier), avec les Universités de Californie, du Massachusetts et du Caire, et avec l'Université Hébraïque de Jérusalem.
Il contient également de nombreux échantillons récoltés et donnés par les collaborateurs et des familiers du Musée Requien G. Ain, R. Aujard-Catot, L. Bigot, M. Durand, P.P. Faraud, J. Ferrandini, L. Germand, B. Girerd, J. Granier, P. Isnard, J.C. Ledoux, B. Marry, J. Palou, A. Penez, J.C. Peyronne, M. Prost, R. Riboulet, C. Sauvage, M. Toselli-Bosqui, etc.
Cet herbier renferme environ 12000 échantillons provenant du monde entier, fixés sur des papiers neufs, étiquetés, catalogués et classés selon la numérotation systématique de l'Index de Th. Durand (Index Generum Phanerogamorum, Bruxelles, 1888). Il est destiné à être augmenté. Catalogue dactylographié et en cours d'informatisation.
© 2003 Museum d'Histoire Naturelle d'Avignon, musée Requien - France.